Apple Conférence WWDC 2018 – Les points à retenir

Premières impressions sur l’Apple WWDC

La conférence WWDC Apple était comme à son habitude hyper bien orchestrée pour que les développeurs se sentent comme chez eux, à la maison.

Apple, c’est d’abord une entreprise qui sert à faire de l’argent. Et si vous dépensez des milliards de $ pour améliorer l’expérience client, il faut que vos recherches atteignent des buts précis de consolidation, de stabilité et de performances.

Au terme de la conférence d’hier, j’ai eu le sentiment que c’est exactement ce qu’Apple a accompli et a présenté. Il y a eu beaucoup de “nouveautés”, mais rien de révolutionnaire. On a juste amélioré ce qui existe, on l’a rendu plus performant, et on a aussi donné les grandes lignes de ce que l’avenir sera. 2018 est donc une année de transition. 2019 et 2020 les années des concrétisations.

Il y a eu beaucoup de “nouveautés” présentées, mais rien de révolutionnaire.

Je ne reprends donc pas toutes les nouveautés présentées par Apple lors de la Keynote d’ouverture de la WWDC. Je vais simplement vous faire part de ce qui me semble le plus pertinent pour nous, utilisateurs finaux, et ce qui l’est moins.

iPhone

Rien de vraiment nouveau pour l’iPhone, excepté son nom qui passe de 11 à ? 12 ! Bravo, vous avez trouvé.

La Réalité Augmentée (RA) a été mise en avant (en relation avec l’iPad). Les premières démos montrent des gens de chez Lego jouer avec des Legos, mais virtuellement. Ok. Pas utile pour moi en ce moment.

Rien de vraiment nouveau pour l’iPhone, excepté un nouveau nom pour iOS 11 –> iOS 12 !

Là où ça devient génial, c’est ce que cela apportera à l’industrie. Imaginez que vous puissiez utiliser la RA avec votre iPhone (ou des casques virtuels) au travail, dans des départements techniques. Au lieu de consulter un mode d’emploi avec plein de schémas, vous verriez devant vos yeux les plans de la machine sur laquelle vous travaillez! Vous pourriez faire un geste qui ouvrira devant vous toutes les ressources qui vous aideront à dépanner cette machine. Génial non ? Imaginez maintenant cette puissance entre les mains d’un chirurgien qui opère et qui pourrait en temps réel observer les images de scanners qui travaillent en même temps que lui sur la personne qu’il opère ! Énorme !!!

Apple Watch

De grosses nouveautés ont fait leur apparition pour l’Apple Watch. Beaucoup plus de puissance lui a été donnée en termes de contrôle d’applications qui se trouvent sur votre iPhone. Vous pouvez maintenant créer des “Workflows”, des routines, lorsque vous demandez quelque chose à Siri.

L’Apple Watch devient un meilleur assistant.

Exemple : en terminant votre boulot, vous avez l’habitude d’envoyer un message à votre compagnon, de jouer une playlist, vous entrez dans votre voiture et vous programmez votre Waze pour trouver le chemin le plus rapide, vous programmez le thermostat connecté de votre appartement pour qu’il fasse 20° quand vous serez rentré, vous prévoyez que vos Philips Hue soient allumées en mode détente, etc. Avec ces “raccourcis” vocaux, en deux ou trois mots Siri comprendra ce que vous voulez faire et enclenchera toutes ces actions directement et vous en fera part. Tout ça, depuis votre poignet. Votre Apple Watch devient vraiment un assistant qui vous connaît. J’aime.

Je passe outre les autres nouveautés, comme le contrôle des Podcasts qui aurait du être intégré depuis la création de la montre.

iPad

Rien. Je m’attendais à l’annonce d’un nouvel iPad, eh bien non. Sauf que l’iPad supporte mieux la Réalité Augmentée. Ok.

Apple TV

J’ai beaucoup aimé les nouveautés proposées.

La 4K HDR et le Dolby Atmos. Tout ça gratuitement, et tous les films que vous avez déjà achetés sont directement disponibles dans ces nouveaux formats !

Centraliser les services de l’opérateur c’est génial non ? Je m’explique : vous avez un abonnement Proximus TV. Vous avez donc une BBox pour l’internet et un décodeur pour la TV. Imaginez que vous ayez une Apple TV à la place de votre décodeur (ou un engin similaire d’une autre marque) et que Proximus vous permette de voir ses programmes via l’Apple TV. Vous auriez aussi la possibilité de voir vos séries préférées sur Netflix et Amazon Prime et de jouer à vos jeux favoris, tout ça en seul endroit et avec un Zero Sign-on (détection automatique de votre abonnement à Proximus TV).

Est-ce que nos opérateurs vont se lancer dans l’aventure Apple TV ?

En France, Canal+ a bien compris que pour augmenter la satisfaction de ses clients, il fallait se diversifier et sauter dans le train en marche. Malheureusement, pour nous les petits belges, cela ne verra pas le jour de si tôt. Proximus, Telenet et Orange préfèrent rester dans leur terrain, chassa gardée. A mon sens, c’est une erreur. Mais il est vrai qu’il y a beaucoup d’argent à partager avec Apple pour apparaître sur l’Apple TV… Et comme le but est de gagner un maximum d’argent, pourquoi se soucier de la satisfaction client ? Ok, je m’égare. C’est un autre sujet.

MacOS

Le meilleur pour la fin. Les nouveautés pour le système qui fait tourner les Mac sont géniales comme le nettoyage automatisé de votre bureau, le mode Dark (qui permet de se reposer les yeux tout en profitant d’un contenu parfaitement visible). La continuité des apps est un sujet vaste que je ne vais pas aborder ici.

Mais pour moi, la plus grande nouveauté, c’est la réponse à la question suivante : “Va-t-on fusionner iOS et MacOS ? NON.” Génial. Cette image a fait le buzz sur Twitter. Mais en fait, rien n’est moins sûr. Apple ne va pas le faire maintenant, mais par contre, elle met tout en place pour que la fusion se produise si l’industrie et les clients sont prêts et le désirent. La prochaine étape c’est donc 2019 : il sera possible de faire tourner des apps iOS sur MacOS afin d’en profiter dans les deux environnements. Et cela sera simple pour les développeurs de l’implémenter dans leur code.

Va-t-on fusionner MacOS et iOS ? No. Mais c’est possible.

Apple dit Non à la fusion de MacOS et iOS.

Le nouveau Mac OS s’appelle Mojave (comme le désert). Serait-il synonyme du nombre de nouveautés que ce système contient ? Ne soyons pas négatifs 😉

En conclusion

Apple a ouvert une conférence pour les développeurs. C’est une communauté à part entière qui est reconnue par Apple et récompensée à coups de milliards de $. Ne nous trompons pas. Même si elle est orchestrée comme une Keynote, elle n’est pas là pour que les clients aient leur faim de nouveau produits satisfaite en premier lieu. Ce sont les développeurs qui sont au centre de l’attention d’Apple ici. Ils doivent sortir de cette conférence plein de motivations et d’idées pour l’année à venir. Apple leur dit : “On va vous donner les outils dont vous aurez besoin pour accomplir vos idées !” En dernier lieu, les clients, nous, devraient être satisfaits dans un an ou deux 😉

C’est une prodigieuse organisation et une gouvernance remarquable. Apple est un modèle de gestion de son environnement et tous les autres acteurs du terrain, même s’ils trollent ou se moquent, empruntent la même direction, avec leur propre identité.

Alors, non, il n’y avait pas de grandes révolutions, mais Apple prouve encore une fois avec brio sa maîtrise en communication.

Que pensez-vous de cette analyse ?

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.